Si vous aviez une baguette magique qui vous permettrait de vivre la relation amoureuse de vos rêves, à quoi cela ressemblerait-il pour vous ?

Soyons spécifiques :

  • Quand vous vous réveillez, y a-t-il quelqu’un à côté de vous ? A quoi ressemble-t-il ? Que fait-il? Si non, quand vous retrouvez-vous? vous retrouvez-vous ? Combien de fois par jour ou par semaine (voire par mois, si vous avez besoin de plus d’espace) vous voyez-vous ? Est-ce que vous prenez tous les repas ensemble, ou est-ce que vous ne passez que les bons moments de détente, dans les bons jours ensemble ou les vacances ? (Rappelez-vous, vous avez une baguette magique. Votre vie amoureuse peut ressembler à tout ce que vous voulez : soyez créative !)

  • Que partagez-vous avec votre partenaire idéal ? Votre cœur, vos sentiments, votre plaisir, vos soucis, vos rêves ? Un logement, les dépenses, les tâches ménagères ? Des amis en communs, des enfants, un animal de compagnie ? Des centres d’intérêts, des activités, des passions, des projets ? Qu’est-ce que vous aimeriez garder rien que pour vous ? Et lui, que partage-t-il avec vous ?

  • A quoi ressemblent vos moments de connexion et d’intimité ? Comment se comporte-t-il avec vous ? Combien de démonstrations d’affections, de mots d’amour, de touchers, de cadeaux, de petits services recevez-vous chaque jour ? Combien de fois par semaine ou mois prenez-vous le temps de vous retrouver pour un rendez-vous romantique ? Que fait-il pour vous surprendre ? A quelle fréquence faites-vous l’amour ? Et idéalement, ça ressemblerait à quoi niveau intensité, variété, douceur, durée ?

  • Et si vous vivez ensemble : dans quelle mesure voulez-vous prendre part aux dépenses ? Avez-vous un chiffre ou un ratio en tête ? Qu’avez-vous envie de prendre en charge dans les tâches quotidienne et que ne voulez-vous plus faire, idéalement ?

On a dit « baguette magique », alors laissez-vous rêver, imaginer !

Mieux : écrivez tout ceci dans un petit carnet ou sur une feuille que vous allez cacher mais garder précieusement comme un vœu.

Lorsque je pose ces questions, je suis toujours fascinée de voir que j’ai une tonne de réponses RAISONNABLES !

Ce sont les réponses qui paraissent « logiques » comme :

« Pouvoir échanger et rire, mais surtout donner à l’autre, s’ouvrir… Lui offrir ce qu’il aime, lui faire plaisir me fera plaisir. »

« Être en sa présence me suffit. »

« Je veux une relation égalitaire, que tout soit 50/50 avec part et investissement égaux entre les 2 membres du couple. »

« je ne vais pas sortir le soir avec mes copines et le laisser seul avec notre enfant alors qu’il a travaillé toute la journée «  (m’a dit une mère ayant travaillé toute la journée ET est allée chercher l’enfant à l’école ET s’est occupée de lui jusqu’à l’arrivée du père).

En posant cette question à mes clients maintes et maintes fois, j’ai appris 2 choses :

  1. 100% des femmes décrivent une vie amoureuse PLUS abondante : plus d’options, plus de liberté, plus de présence, plus de douceur, plus d’attention, plus de complicité, plus de connexion, plus de projets communs, plus d’évolution, plus de jouissance, plus d’aide, plus de générosité, plus de compliments, plus de plaisir, de surprises, recevoir plus. Et c’est génial !

  1. Et pourtant lorsque je leur demande de spécifier, la plupart des femmes restent très prudentes et conventionnelles dans leurs rêves – bien trop pour un exercice appelé « la baguette MAGIQUE » ! Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez ! Et cependant, beaucoup des réponses tournent autour de « si lui est heureux je suis heureuse », « sa présence me suffit » et ne pas prendre top ni demander trop. Alors oui, c’est super d’être bien et heureuse en la présence de l’autre et de vouloir lui faire plaisir, mais c’est tout ce à quoi vous rêvez dans votre relation amoureuse idéale, vraiment ?

Pourquoi est-ce que nous avons du mal à répondre à cette question ? Pourquoi nous sentons-nous coupable de vouloir ce que nous voulons vraiment, de demander plus ? Pourquoi sommes-nous toutes finalement un peu hypocrites à propos de ce que nous voulons vraiment ?

(Et c’est la raison n°1 de notre sentiment d’insatisfaction en amour, après quelques mois ou années dans une relation : nous avons prétendu nous « contenter » du minimum et maintenant on se rend compte qu’en fait, non, ça ne nous convient pas, et non, ça ne suffit pas … oui, on mérite plus, et oui on rêve à plus, au fond !)

Si on y pense, dans le jeu de la « baguette magique », on peut avoir absolument tout ce que l’on désire, instantanément, notre relation amoureuse IDEALE ! C’est une baguette MAGIQUE, après tout ! Pourquoi est-ce si dur de dire ce que nous voulons vraiment ?

Je sais pourquoi, parce que j’ai eu beaucoup de mal à répondre à cette question aussi par le passé…

Je disais : « tout ce que je veux c’est quelqu’un de gentil avec qui partager des repas, se balader » car je me sentais seule…

Je disais : « je ne suis pas parfaite et il faut que je devienne une personne meilleure (ce qui dans mon esprit correspondait à une barre inatteignable de perfection) pour rencontrer quelqu’un de bien et qui me plaît vraiment en plus » car j’avais peu d’estime de moi au fond, même si extérieurement ça ne se voyait pas forcément…

Je disais : « je ne demande pas beaucoup, juste passer une ou deux soirées ensemble et un week-end de temps en temps » et j’étais toujours en demande (et donc cela repoussait l’autre) car en fait juste une soirée ou un week-end de temps en temps ne me convenait pas … je me contentais de ce qu’on me proposait …

Je disais : « ça ne me dérange pas de partager l’addition au restaurant » car je me sentais coupable de vouloir plus moi aussi, de passer pour une profiteuse alors que je désirais de me sentir spéciale, unique et romantique …

Je disais : « Comme tu veux » quand il me demandait ce que je voulais faire, ou même ce que je voulais au lit, car j’avais peur de choquer, surprendre, décevoir si mes envies n’était pas les mêmes que celles de l’autre…

Toujours la fausse croyance que faire plaisir aux autres permet de ne pas être rejetée, jugée, critiquée… croire avec erreur que faire plaisir aux autres nous fera être aimée, acceptée, voire nous rendra meilleure ! (et donc qu’on pourra plus s’aimer soi, aussi…)

J’ai grandi dans une famille de 4 enfants, dont 3 garçons et mes envies de fille n’étaient partagées par personne, alors pour ne pas me retrouver toute seule j’ai appris à suivre celles des autres, à m’adapter aux envies des autres.

D’autres femmes me disent qu’elles ont appris cela dans le monde professionnel, dans un couple où c’était plus facile de ne rien dire et de tout accepter pour éviter les conflits, dans des relations amoureuses, amicales ou familiales de dépendance affective, lors d’échecs amoureux où leur estime d’elles-mêmes ont pris un coup sans qu’elles sachent comment la restaurer à l’époque (et donc elle est restée ainsi, blessée, entamée et en réaction de peur) et bien souvent suite à une peur du jugement et du regard des autres pour beaucoup de femmes qui veulent bien faire, répondre aux attentes tacitement enregistrées et finissent par se perdre elles !

Alors c’est difficile de demander plus en amour, d’oser rêver et exprimer à haute voix sa relation idéale…

En grandissant, en tant que femme, on commence à entrevoir ces expériences de joie de recevoir en amour, d’épanouissement total et le paradoxe s’accentue :

  • D’un côté les films, magazines, livres nous montrent des femmes aimées et gâtées par leurs partenaires, qui reçoivent tous ces gestes romantiques et souvent luxueux, mais aussi toute cette attention abondante !
  • De l’autre côté on commence à entendre qu’il ne faut pas être égoïste, que ces femmes gâtées par leurs amoureux sont cupides, que vouloir des petites attentions de son copain peut vouloir dire de nous que nous profitons d’eux et surtout, que parce qu’on est une femme, c’est à nous de « donner et s’occuper de l’autre » !

On nous amène à désirer cette relation amoureuse pleine, joyeuse, abondante, luxuriante, épanouie – mais à l’instant même où on le formule, on est mal vues par la société.

La femme qui s’oublie car elle fait tout pour les autres est normalisée, voire encensée… alors que celle qui laisse son partenaire la gâter, l’inviter au restaurant, en vacances, s’occuper plus (ou juste autant) de la maison, des enfants est mal vue : il y a forcément quelque chose qui cloche si elle s’autorise une sortie entre copines au lieu de rester à la maison ; ou si elle aime se faire offrir des fleurs ou autres petits cadeaux sans occasion qui se justifie (oui, parce qu’il faut tout justifier !).

Mais c’est là que j’ai commencer à entendre un autre type de message : il y a d’autres façons de donner en amour à un homme que de se sacrifier, de se contenter du minimum…

Il y avait certaines personnes qui osaient parler de vouloir plus POUR LE BIEN de la relation, de l’autre, de notre évolution et même pour devenir une meilleure personne.

Il y avait en fait pleins d’autres raisons de vouloir plus en amour !

Pour respecter et aimer son partenaire comme il le mérite :

Lorsqu’un homme ne se bouge pas pour nous donner ce que nous voulons (parce qu’il ne sait pas ce qu’on veut si on ne lui demande pas), lorsqu’il ne s’investit pas comme on le désirerait vraiment, la relation peut vraiment devenir difficile.

Des longs silences…on se plaint…on critique…on devient distants…

Cela peut même se refléter sur notre santé ou attitude générale envers la vie !

Mais quand vous vous positionnez de manière féminine comme sa partenaire, son amoureuse, pas sa mère ou coloc’, quand vous vous rappelez pourquoi vous êtes avec lui et que vous prenez soin de vos désirs et osez exprimez ce que vous voulez en amour : il va être heureux de savoir quoi faire pour vous combler, et enfin recevoir votre appréciation, votre respect, votre admiration !

Croyez-moi, il préfèrerait carrément vous voir heureuse à vous relaxer sur le canapé avec un bouquin, qu’être en train de stresser sur la liste interminable de choses à faire (quitte à ce que ce soit lui qui les prenne en charge).

Que ce soit votre partenaire actuel ou le prochain, rappelez-vous que c’est un homme bien, car c’est le vôtre !

Mais il a besoin de savoir ce qu’il peut faire pour vous, pour se sentir valorisé dans son estime de lui-même !

 Il est capable de vous donner bien plus que ce qu’il vous donne maintenant, mais il n’est pas capable de savoir à votre place ce que vous voulez, ou de le deviner.

C’est à vous de prendre soin de vos besoins et désirs et de leurs expressions.

Et si vous êtes célibataire : traitez-vous avec la même attention, le même amour, soin et douceur que vous aimeriez recevoir de votre partenaire idéal. Et traitez tous les hommes comme des adultes matures et capables !

Ainsi vous allez naturellement attirer des hommes de haute qualité, qui voudront à tout prix vous donner tout cela !

Pour notre bien-être physique et mental :

En étant remplie de ce que l’on désire, en ayant du temps pour soi, en ayant reçu plus de fun, de romance, de surprises agréables et de mots doux au cœur et aux oreilles, on est naturellement pleine d’une énergie vitale éclatante et en même temps profondément détendue, relax, apaisée.

Nos réservoirs sont pleins, on se sent bien, on est aussi beaucoup plus reconnaissante aux autres, à la vie, à ce qu’on a.

On va sans effort vouloir continuer ce cercle vertueux de prendre soin de soi en mangeant mieux, bougeant, voyant des gens, commençant cette nouvelle activité qui nous attirait depuis longtemps.

Tout ça, parce qu’on a enfin reçu ce dont on manquait (sans s’autoriser à la demander) en amour : peut-être est-ce plus de douceur, temps, attention, liberté, plus d’investissement ou d’aide, voir juste plus de fun et séduction !

Pour notre disponibilité aux autres :

De même, lorsque nos besoins sont remplis, on peut être disponible et attentive à 100%, avec lui, au boulot, avec nos amis, en famille…

On ne fonctionne pas « à vide » en ruminant des paroles et revendications dans nos têtes, et en n’étant pas vraiment présente à ce que la personne en face est en train de nous dire (puisqu’on ramène tout à ce qui nous pèse, nous préoccupe, ou nous agace dans le couple).

Pour pouvoir donner plus justement aux autres (puisqu’on dit aimer ça), il ne faut pas brûler ses réserves d’essence, être vidée, n’avoir plus rien à donner ou ne pouvoir donner qu’en étant en attente de quelque chose en échange, car on n’en peut plus, en fait ! Le pire étant de construire un ressentiment de tut ce qu’on donne, alors qu’on aimerait recevoir nous aussi, de temps en temps ! Mais qu’on n’ose à peine se l’avouer dans cet exercice de « baguette magique », alors le demander, laisse tomber !

Parce qu’on a envie !

Parfois on a juste envie de certaines choses juste « parce que j’ai envie » (un homme qui nous invite au resto, des compliments tous les jours, une même vision du monde ou de pouvoir parler de ce qu’on a sur le cœur et de se sentir vraiment écoutée !) ! Et c’est chouette, ça construit notre joie, notre magnétisme, notre vitalité érotique, notre éclat et rayonnement qui va inspirer de l’énergie et de la joie à l’autre !

Quand j’ai compris cela, toutes ces raisons de vouloir plus en amour, ça a été incroyablement libérateur.

 Ça a expliqué tout ce que je ne pouvais pas comprendre des relations quand je pensais que je devais juste être heureuse d’être avec la personne, ou ne pas demander plus car c’était égoïste, ou pire, cupide !

Quand j’étais plus jeune, je ne comprenais pas pourquoi c’était important de vouloir plus qu’être cette fille faussement « simple, qui n’a pas de demandes et qui est ok avec tout ». Mais un jour c’est devenu une évidence !

Je me disais : « ce n’est pas grave si sa remarque m’a blessée, c’est moi qui suis trop sensible et je ne veux pas créer de conflit ».

Maintenant je me dis : (et lui dis) « je n’accepte pas qu’on ne me parle pas gentiment ou qu’on hausse le temps avec moi. J’ai le droit d’être traitée comme je le souhaite et ça c’est NON et ce sera toujours non, même pendant nos disputes. Trouve une autre manière de m’exprimer ton désaccord mais toujours avec des mots respectueux et un ton calme. »

Je me disais : « je ne vais pas exprimer ma préférence car j’ai peur d’être rejetée ou jugée, tant pis je préfère me renfermer sur moi-même ».

Maintenant je me dis : « on ne peut pas être authentiquement aimée si on n’est pas authentiquement connue, et celui que j’aime mérite de savoir ce que je veux vraiment ou pas afin de pouvoir vraiment me satisfaire. J’ai le droit d’avoir les choses dans mon sens aussi, au moins la moitié du temps. » Affirmer mes préférences c’est affirmer ma propre valeur, ma propre importance, mon estime de moi. 

Je me disais : « les cadeaux ce n’est pas important pour moi, et je ne veux pas me faire acheter ou devoir quelque chose après. »

Maintenant je me dis : « quel plaisir de se faire inviter au restaurant par son amoureux, ou de recevoir une petite surprise… et quelle joie je vois dans ses yeux lorsqu’il voit comme il m’a fait plaisir et que je frétille d’excitation ! » et puis, j’adore recevoir des fleurs ou petites surprises de temps en temps, il n’y a rien de mal à ça 😉

Je suis aussi contente d’avoir remis en cause certains des messages culpabilisant que j’ai reçu étant enfant.

Si je croyais toujours que « demander moins » et « tout donner à l’autre » étaient la bonne chose à faire, j’aurais loupé tout un (magnifique) pan des relations amoureuses et de ma féminité – celui justement que je cherchais à comprendre et explorer !

La différence est que, maintenant je sais pourquoi je demande plus ou j’exprime mes besoins et désirs. Je ne suis plus contrôlée par mes peurs ou croyances limitantes.

A votre tour : faites le test de la baguette magique !

A quoi ressemblerait votre vie amoureuse si vous pouviez tout transformer en une seconde et avoir tout ce que vous désirez en amour ?

Si votre réponse est « exactement ce que j’ai maintenant » – génial ! Continuez dans cette voie !

Mais si vous avez un désir qui vous tenaille – quelque chose que vous désirez recevoir, vivre, expérimenter, changer dans votre vie amoureuse, au moins une fois – comme évoluer sur des projets communs avec votre partenaire ou qu’il prépare une soirée romantique surprise par semaine, ma suggestion est la suivante :

Ne refusez pas de l’admettre.

Acceptez-le, adoptez-le et approuvez-le !

Si vous voulez plus en amour, laissez-moi vous montrer comment.

Oui ça demande un peu de travail.

Oui c’est plus simple de vous convaincre que ça vous va, que vous ne voulez pas plus, que vous vous contentez de ça.

Oui, c’est facile d’écouter les gens autour de vous qui vous disent « tu devrais être heureuse, tu as …… »

(Et, oui, on peut être heureuse, vraiment heureuse, sans pour autant se contenter de moins que ce qu’on mérite vraiment. On a le droit de prendre toute sa place en amour, d’avoir ce qu’on désire et de vouloir aller plus loin sur ce que peut être notre réalité amoureuse, car elle est aussi tellement liée à l’estime de soi, le bonheur et bien-être quotidien, et il n’y a rien de mal à vouloir évoluer et vouloir plus !)

Mais, avant tout, je veux plus en amour car j’aime l’amour et je veux l’explorer à 100%, que ce soit l’amour pour soi, pour les autres, pour la vie ! Et quand je m’épanouie, les autres autour de moi sont plus libres et inspirés de vouloir plus d’amour et de s’épanouir aussi !

Cette prise de conscience a été révélatrice et transformatrice pour moi, et j’espère que ça le sera pour vous aussi.

Et je suis curieuse : après avoir lu ceci, y a-t-il un exemple de ce que vouloir plus en amour veut dire pour vous ? Quelque chose que vous ne partagez pas habituellement car ça paraît futile, vain ou bizarre, voire irréaliste ?

Répondez-moi en commentaire en me disant ce que c’est !

Et , pour être enfin aimée comme vous êtes, je vous offre mon Guide GRATUIT pour connaître les 7 secrets pour recevoir plus d’attention(s) et être aimée comme vous le désirez dans le couple !

C’est gratuit, rapide à lire et plein de bonnes idées concrètes et sympas à mettre en place dès maintenant !

Inscrivez-vous ci-dessous, c’est gratuit pour le moment !

Recevez votre Guide Yin GRATUIT – 7 secrets pour recevoir de l’attention et être aimée comme vous le désirez dans le couple !

* indicates required

Natacha Monica – Coaching Yin pourra vous contacter grâce aux informations données dans ce formulaire.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment et vous désinscrire via le lien que vous recevrez à la fin de chaque email, ou en nous contactant directement à natacha.monica.jean@gmail.com. Nous traiterons vos données avec respect. En cliquant ci-dessous, vous donner votre accord pour l’enregistrement de vos informations selon ces termes.

Être aimée exactement comme on le désire – La baguette magique pour en vouloir PLUS en amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *