Une cliente m’a dit une fois : « ce qui est difficile pour moi c’est de devoir toujours donner le même visage, la même image extérieure lorsque je suis avec des gens. »

Elle était convaincue que, pour être acceptée et entendue, elle devait présenter le même visage chaque jour, être linéaire et toujours souriante et accommodante, quelque soit l’heure, le jour, la saison.

Par peur d’être critiquée, jugée, rejetée – ou tout simplement pas entendue et écoutée dans la sphère professionnelle comme avec des amis ou dans le couple – elle s’interdisait l’essence même de sa féminité : le changement !

En tant que femme, nous sommes cycliques.

Notre corps suit ses cycles de vie/mort/vie, comme la lune ;
nos hormones sont cycliques ;
notre énergie ;
notre appétit ;
notre libido et notre désir ;
nos désirs de manière plus large et envies ;
nos besoins d’être seule ou d’être entourée ;
nos états émotionnels suivent ce rythme paisible, régulier
… pour tant est que l’on suive la vague.

La croyance que l’on doit toujours donner la même image extérieure est, en fait, ce qui tue notre magnétisme et vitalité érotique.

Si l’on cherche à imposer un même visage, une même image lisse, un niveau d’énergie toujours au top, des besoins alimentaires ou des envies et désirs jamais contradictoires à ce corps féminin, on peut avoir l’impression qu’il se rebelle, est détracté, ne nous écoute pas, nous fait faux bond et n’est pas fiable !

En réalité, notre beau corps féminin cyclique est en train de continuer ses vagues et ses marées (parfois hautes, parfois basses), malgré notre obstination à vouloir le rentrer dans une boîte rectangulaire où tout est constant, immuable.

Telle la lune, notre corps féminin exprime des envies et besoins parfois présents de manière intense, parfois absents, qui grandissent puis qui disparaissent … pour mieux revenir après une phase de restauration, une pause pour se regénérer.


Les saisons et la nature sont les meilleurs maîtres qu’une femme puissent avoir.

Elle nous apprend :

  • qu’après la pluie vient le beau temps ;
  • que la fleur doit mourir pour mieux refleurir ensuite ;
  • que tout est accompli sans se presser, si on laisse les rythmes naturels suivre leur cours et que l’on écoute les signes subtils apportés par le vent et le chant des oiseaux migrateurs.

De l’hiver naît le printemps, le renouveau, l’espoir et la créativité retrouvée.

La féminité ne se vit que de façon cyclique.

Accepter d’être changeante, mais de manière paisible, joyeuse, renouvelée et même prévisible lorsque l’on se connaît bien, c’est prendre possession de notre plus grande force : la variété, la fluidité d’être multifacette…

…une Femme cachant milles femmes qui se nourrissent l’unes l’autre, si on les accepte et aime chacune autant, afin qu’elles s’intègrent l’une à l’autre avec harmonie.

La femme de l’hiver, de l’introspection, du repos du corps, du désespoir parfois …

La fleur du printemps, du renouveau, de la création, de l’accueil et des rêves retrouvés …

La fée de l’été, de la joie, de l’ouverture, des désirs flamboyants, de l’impulsivité…

La déesse de l’automne, de la sagesse, des vents contraires qui envoient tout balader, de la contemplation, de l’énergie vitale et qui glisse vers la douceur d’un cycle qui recommence à l’infini …

Toutes ces femmes, c’est vous, c’est moi.

Plus besoin de choisir, de se conformer à une étiquette qui nous a définie par le passé, ou à la seule version que l’on croit acceptée par notre partenaire, nos proches, les autres.

Ainsi, en étant complètement soi sous toutes nos aspects cycliques, on gagne le droit d’avoir des besoins, nos désirs soi-disant contradictoire, d’épouser différentes facettes de notre personnalité sans devoir être la version parfaite de chaque aspect (impossible et quel enfer d’être à la fois la mère parfaite à la maison, la businesswoman, la relation’s people, …)

Pour regagner confiance en soi, être de nouveau soi-même, complètement, et s’aimer et s’accepter pleinement ; il faut déjà regagner le droit d’avoir des désirs, besoins et demandes variés et larges.

Et oui cela veut dire PLUS, pas moins !

Ouvrez vos portes et fenêtres intérieures, soyez en accord avec votre être féminin et donc luxuriant et changeant, et osez voir vos désirs pulser, jaillir dans toutes les directions, vos envies et demandes entrer en contradiction, et leur intensité aller et venir.

N’essayez plus de les « diriger » dans une voie, de les maîtriser, mais faites confiance au temps féminin, qui est le temps du cycle, pour que la direction naisse du mouvement – et non pas de la direction naîtra le mouvement, ce qui est très yang.

L’énergie masculine c’est le capitaine du bateau, la direction, le guide vers un objectif ; mais le féminin c’est l’océan : ses mouvements fluides et magnétiques, son intuition et son bien-être influent sur tous ceux en contact avec elle.

Son objectif à elle c’est d’être bien, et par cela, elle permet à tous les bateaux d’arriver à bon port !

Notre aspect cyclique est la clé du magnétisme féminin, de la renaissance et consolidation durable de votre estime de soi, de la libération de notre sensualité (au sens de ressenti par les sens, instinctuel) féminine et de la féminité épanouie en amour et dans ses relations.

Dites-moi ce que vous feriez différemment si vous acceptiez complètement votre féminité cyclique ?

Je suis curieuse de savoir 🙂

♡ Si vous voulez attirer une relation dans laquelle vous vous sentirez comprise, écoutée et aimée en profondeur…

…cliquez sur le lien ci-dessous pour recevoir mon Guide Yin GRATUIT : « Les 7 secrets des femmes féminines pour attirer les hommes qui vous plaisent vraiment » !

Profitez-en, le guide est gratuit pour le moment.

Inscrivez-vous ci-dessous et je vous l’enverrai par e-mail immédiatement !

* indicates required

Natacha Monica – Coaching Yin pourra vous contacter grâce aux informations données dans ce formulaire.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment et vous désinscrire via le lien que vous recevrez à la fin de chaque email.

Oser vivre sa Féminité de manière Cyclique !

Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.